Dahud, druidesse guerrière (Oltréé)

Dans un monde reconstruit sur les vestiges d’anciennes civilisations, un groupe d’aventuriers explorent l’île d’Elysia . 

Leurs aventures entreront dans la légende sous le nom de « Chroniques d’Elysia ».

 

Dahud, jeune druidesse qui a pour compagnon un serpent, décide de s’investir dans une troupe qui cherche à reconstruire une civilisation sur Elysia.

Durant leurs périples, elle découvrira que la nature garde grande trace d’anciennes cultures de différents peuples, et de dialogue en dialogue avec mère nourricière, elle comprendra que la terre garde une certaine nostalgie de l’homme.

 

05

De passage à Forgeciel, une vieille cité elfe décadente, elle s’apercevra qu’elle a plus à partager que ses croyances. L’échange qu’elle aura avec le chancelier elfe de la cité lui montrera que les civilisations méritent le respect au même titre que la Terre.

Mais des énergies maudites existent aussi. Le groupe d’aventuriers affrontera une liche pour libérer Forgeciel d’une malédiction. Et suite à ça, Dahud comprendra que la corruption profite des forces naturelles pour gagner en force ; il faudra donc combattre ce phénomène.

Au fil des rencontres, elle verra que nombres créatures souffrent d’incompréhension et que leurs réputations sont peut-être erronées.

 

 

 

 

 

 

 

 

07  Par la suite, elle se donnera pour objectif personnel de réincarner une créature mystique. Pour ce faire, elle utilisera les énergies naturelles pour faire appelle à la mémoire génétique reptilienne qui se trouve en son serpent Skane . En résumer, elle cherche à faire muter son compagnon grâce à la magie druidique.

Est-ce réellement une bonne idée ? seule l’avenir nous le dira … mais devons nous vraiment avoir peur de ce que l’on ne connais pas ?

 

Et souvenez vous, le jeux de rôle n’est jamais aussi bien qu’en étant autour d’une table .

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire