scénario Warhammer : L’ile aux trésors

Utilisant le même principe que pour le bouclier de Karak a Kerim, j’ ai pris pour départ 3 cartes du jeu « il était une fois » : ile, trésors , vengeance.

Je suis parti sur une histoire de vengeance (c’est un plat qui se mange froid,voir très froid).  Les personnage croiront qu’il s’agit d’une simple chasse aux trésors jusqu’au dénouement final. Et les récompenses dépendront surtout leurs actes . C’est un scénario long métrage de type linéaire, mais qui laisse une place pour des événements annexes.

L’Ile aux Trésors, version Warhammer

Synopsis : les personnages joueurs (PJ)  se trouvent de garde dans le cimetière de la citée de Marienburg. Après avoir éliminer des pilleurs de tombes. Dans leur cache, ils se trouveront différents documents. De là  les PJ partiront, à travers l’empire, dans une chasse aux trésors qui les mènera vers Sartosa et Albion. Mais d’autres personnes courent déjà derrière.  Des adversaires ou des alliés, les PJ devront savoir être diplomates. Les PJ devront aussi montrer leur grandeur d’âme.

Mais le trésor n’est pas ce que les PJ penseront. Les PJ se trouveront au milieu d’une bien étrange affaire.

Comme vos PJ font vers le sud du vieux monde, j’ai prévu une aide de jeu pour la création de personnages tiléens et estaliens en basant sur le supplément du grimoire : Sartosa. Ultérieurement, j’ai aussi prévu une aide jeu pour Albion.

Nota : c’est dans ce scénario qu’est née la légende du halfeling nu sur les toits.

Un des personnages, un halfleling, s’est lancé la poursuite du voleur qui venait de leur dérober les lettres durant la nuit. Après quelques actions, j’ai rappelé au joueur qu’au Moyen Age qu’on dormait nu (la chemise de nuit n’est apparue qu’à la fin de la Renaissance). Donc son perso a poursuivi le malandrin sur les toits dans le plus simple appareil. (bonne partie de rigolade)

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire