Aide mémoire pour Numenéra

 

Cette aide sert à rappeler  les différents points de règles pour les joueurs débutants et pour les autres aussi.

  • le calcul du coût des effortspersonumenera
  • les effets des efforts
  • les jets spéciaux (1, 17,18,19 et 20)
  • les compétences (entraîné/spécialisé)
  • les points d’expérience (comment les utiliser)

Le pdf comprend 4 aides de jeu par feuille, à imprimer et à découper.

 

2 versions

Télécharger version noir et blanc : aide mémoire

Télécharger version couleurs : aide mémoire.clr

 

PersonnÂges – Figures de Numenéra

[av_masonry_gallery ids=’5204,5205,5206,5207,5208,5209,5210,5211,5212,5213,5214,5215,5216,5217,5218,5219,5220,5221,5222,5223,5224,5225,5226,5227,5228,5229,5230,5231′ items=’100′ columns=’flexible’ paginate=’pagination’ size=’fixed’ gap=’1px’ overlay_fx= » caption_elements=’none’ caption_display=’always’ container_links=’active’ id= »]

PaysÂges – visions de Numenéra

[av_masonry_gallery ids=’5145,5146,5147,5148,5149,5150,5151,5152,5153,5154,5155,5156,5157,5158,5159,5160,5161,5162,5163,5164,5165,5166,5167,5168,5169,5170,5171,5172,5173,5174,5175,5176,5177,5178,5179,5180,5181,5182,5183,5184,5185,5186,5187,5188,5189,5190,5191,5192′ items=’50’ columns=’flexible’ paginate=’pagination’ size=’fixed’ gap=’1px’ overlay_fx= » caption_elements=’none’ caption_display=’always’ container_links=’active’ id= »]

Scor (Numenera)

Sirius Coras Osliad Ras est né d’une famille noble .
N’ayant que peu d’obligations, son enfance fût peu mouvementée, alternant entre étude et littérature . Mais un jour, alors que Sirius avait atteint ses 10 ans, un voyageur ce fit remarquer dans les terres de la famille Osliad Ras .

Un homme, de blanc vêtu, se présente comme héros du peuple, disant pouvoir faciliter les dures besognes de tous les jours . Il fit voler des parchemins autour de lui, les décrivant comme des plans de machines sophistiqués. Pour cela, il fut invité par la famille Osliad Ras, voyant en lui une occasion d’’acquérir un savoir que d’autres convoiteront .
Le voyageur se présenta sous le nom de Torgnax, un Nano en possession de grandes connaissances. Sa prestance et ses démonstrations eurent raison des derniers pessimistes, et de se fait, il fut accueilli au sein du château des Osliad Ras .
Le jeune Sirius vit en ce voyageur un modèle à suivre, et réclama auprès de ses parents d’avoir Torgnax comme professeur .

Les années ont passées, Sirius à 16 ans. La foi qu’avait les gens envers Torgnax c’est estompée et seul le jeune Sirius croit encore en lui . Il s’est avéré que Sirius avait un certain don pour manipuler le psychisme des gens, maniant l’agression mental avec assez d’adresse et créant des illusions mineurs.

1 an plus tard, Reliod Tius Osliad Ras, le seigneur des terres et père de Sirius Coras, demanda des comptes à Torgnax, car 7 années ce sont écoulés et aucun résultat concret n’était visible. Cette fois, aucune excuse ne fut acceptée, et alors que le seigneur s’’apprêtait à rendre sentence, le jeune Sirius s’interposa et utilisa son savoir faire acquis auprès de Torgnax pour l’aider à s’échapper .
À eux 2, ils réussirent à s’enfuir des terres du seigneur ; Sirius demanda à son mentor pourquoi il avait échoué dans sa mission, et de discutions en discutions, Torgnax lui avoua avoir menti sur ses compétences pour pouvoir profiter d’une vie de château .
Sirius se sentit trahi. Il venait de se retourner contre sa famille pour protéger l’homme qu’il voyait comme un exemple, et sous une rage non dissimulée et incontrôlée, il submergea le psychisme de son ancien mentor de hurlement de colère . Torgnax ne put résister à une telle vague d’agressivité et tomba inconscient au sol .

Sirius ne put se résoudre à le tuer. Il le dépouilla de ses biens, qui ce limitais à une plaque de métal diffusant des images incompréhensibles, une demie sphère parlant un langage inconnu rattaché à une poignet, et une bourse à moitié remplit .

Il prit pour nom Scor, les initiales de son ancienne vie, et partit pour la première fois sur la route laissant tout son passé derrière lui …

04

Si vous croisez sa route, ne vous fiez pas à ce que vous voyez, car malgré l’allure qu’il pourrait avoir, il est en réalité quelqu’un de très maladroit, au physique chétif .

Il a en plus la fâcheuse tendance à ce trouver au mauvais endroit, au mauvais moment . Si vous êtes expert pour les armes de tirs, le prendre comme allié pourrait être … handicapent .

Mais malgré tout, évitez de le mettre en colère, car c’est sous cette émotion que son pouvoir se montre le plus efficace .

Et souvenez vous, le jeux de rôle n’est jamais aussi bien qu’en étant autour d’une table .