DD3/3.5 ou pathfinger, aide de jeu : Origine des personnages

D&D02

Afin de donner un peu de volume à nos personnages de DD3/3.5 ou Patfinger, il manque leur origine.

L’origine sociale d’un personnage va lui donner de l’épaisseur. Un personnage issu d’un milieu pauvre sera : soit une personne généreuse qD&D03ui connait le prix de la misère ou soit une personne arriviste qui fera tout pour s’enrichir et s’élever dans la société, ……. . Un personnage issu de la noblesse pourra avoir des ennemis/des alliés puissants, avoir été banni par ses parents, …. Un personnage orphelin peut être l’hérité d’une lignée,….. . Un personnage d’origine esclave pourra être un rebelle, qui veut émanciper les siens.

Ensuite, l’origine va définir comment le personnage est parti à l’aventure. Il faut savoir que dans une structure médiévale européenne, les enfants avaient la même profession que leurs parents. Rares étaient les personnes, qui pouvaient changer de statut social. Comment le fils/la fille de paysan est devenu mage ? Pourquoi son père a t il accepté de perdre une force de travail ? Comment l’enfant, orphelin élevé dans la rue, est il rentré dans l’ordre des paladins ?

L’origine doit permet d’étoffer vos scénarios, en faisant intervenir des éléments extérieurs. Vos personnages ne seront plus que de « simples pousseurs  de portes* », mais des êtres ayant eu une histoire.

Le système est suffisamment souple pour permettre un libre interprétation des joueurs. Il peut servir pour d’autres jeux médiéval-fantastiques.

télécharger : origine

* en rapport avec les débuts du jeu de rôles qui étaient souvent du portes/monstres/trésors.

D&D3/3.5 ou Pathfinger, aide de jeu : Equipements

D&D02

Les règles de DD3/3.5 ont amené une petite révolution dans le monde du jeu de rôles lors de leur parution. Il suffit de voir le nombre d’univers à utiliser ou avoir utiliser le système D20.

Mais, il y a toujours un « mais ».

Je trouve leur système de classement d’armes arbitraire et parfois incohérent. Et je ne parle pas des armes, qui font très bien sur le papier, mais si on réfléchit un peu, impossible à utiliser sur en combat sans se blesser, comme le fléau D&D01double.  Déjà que le maniement d’un fléau simple demande beaucoup d’adresse, et la moindre erreur se sanctionne par un retour de « bâton » violent. Alors il faut imaginer avec 2 fléaux. La personne qui l’utilise à toute les chances de se blesser. Ou celles qui sont techniquement impossibles comme l’arbalète lourde à répétition. Pour mémoire une arbalète lourde possède un arc ayant jusqu’à 1000 livres de puissance ( 80 à 120 livres pour un arc long en if). On peut pas tendre son arc rapidement.

Les armures souvent répétitives. Le même type d’armure porte des noms différents, et il manque les casques.

Il manque quelques équipements de base.

Je vous propose une liste alternative pour DD3/3.5 ou pathfinder.

  • Les classes ont une liste d’armes limitées comme dans ADD2.
  • Les armes sont classées selon leur fonctionnement : taille et estoc, contondant, …
  • Une liste d’armures simplifiée.
  • quelques équipements comme les vêtements et petits équipements manquants.

télécharger : équipements