Les Elfes de Jean Louis Fetjaine

Les chroniques des elfes

  • Tome 1 : Lliane
  • Tome 2 : L’elfe des terres sauvages
  • Tome 3 : Le sang des elfes

Lliane, jeune princesse elfe voit les hommes commençaient à envahir son domaine avec leur dieu unique. Mais dans l’ombre, les forces de « celui qui ne doit pas être nommé » sont à l’œuvre et se préparent à attaquer les royaumes des elfes, des nains et des hommes. Prisonnière, évadée, Lliane devra se faire souveraine pour unir les hommes, les nains et les elfes afin de lutter contre leur ennemi commun.

J’ai aimé un unicdeselfesvers fantastique avec un forte influence celtique et arthurienne, une intrigue géopolitique subtile et des héros avec leurs faiblesses, leurs lâchetés mais aussi leur actes de courage. Les elfes y sont des créatures de la forêt, pas de superbe palais mais des huttes de branches. Dans les chroniques, les différentes tribus y sont plus détaillées que dans la trilogie. Elles changent des clichés habituels, qui peuvent servir d’inspiration à bien des maîtres de jeu en quête d’alternatives.

 

La trilogies des elfes

  • Tome 1 : Le crépuscule des elfes
  • Tome 2 : La nuit des elfes
  • Tome 3 : L’heure des elfes

Llaine, reine des elfes doit retrouver un elfe qui a assassiné un roi nain tdeselfeset dérober un objet de valeur, afin de maintenir la paix entre leurs peuples. Mais cette intrique simpliste cache un jeu politique entre les peuples de la déesse Dana (les hommes, les nains, les elfes et les montres). Quel peuple arrivera à dominer les autres. Les rancunes millénaires ou le fanatisme religieux mettront en péril bien des peuples. Au milieu de ce chaos naîtront des héros de légende : Uter Pendragon, Morgane, ….

J’ai aimé comme pour les chroniques, l’univers et l’intrigue. La relation entre les reliques de la déesse Dana et leur peuple. La vision de ce monde en plein changement où vont s’écrire les légendes d’un monde nouveau.

La trilogie a été écrite avant les chroniques. Certains éléments y sont moins détaillés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire