Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #9513
    Jerome
    Jerome
    Participant

    Les naufragés de l’espace prennent la direction de l’astroport local, laissant derrière eux le char minier. Interpellés par le départ précipité du camion de chargement, les ouvriers découvrent rapidement le cadavre de leur collègue sous le tas de minerai. Le chef de la sécurité répond de façon étrange au comlink et est incapable de donner son code d’identification. Face au nombre de procédures violées, le directeur du char donne l’alerte avec la radio de bord, beaucoup plus puissante que les comlinks. L’astroport se trouve à cinquante kilomètres, le camion speeder l’atteindra en moins de trente minutes. Aussi, le service de sécurité local se prépare et les attend de pied ferme. N’ayant que peu d’informations face à l’adversité qui approche, sauf que les voleurs sont au moins trois (un conducteur du camion et un pour chaque moto-jet) et n’hésitent pas à tuer, le chef de la sécurité a donné l’ordre à tout le monde de se mettre à l’abri, et fait décoller les deux seuls transports disponibles pour les faire placer en orbite. Depuis l’espace, les pilotes préviennent les autorités impériales les plus proches. L’Empire ne sait pas à quoi il a à faire, mais dans le doute (une révolte de mineurs, une tentative de vol par des pirates ou une cellule rebelle), la Guilde des Mines étant sous leur protection, ils envoient un croiseur léger.

    Entre temps, au sol, le cadavre égorgé du chef de la sécurité du char minier a été découvert et le personnel de l’astroport prévenu. La situation dégénère. Le service d’ordre, plus habitué à des bagarres d’ivrognes qu’à un tel niveau de violence, subit de lourdes pertes mais fait au mieux son travail. Se voyant acculés, inévitablement, un, voire plusieurs utilisateurs de la Force font un usage manifeste de leurs pouvoirs. Les transports en orbite sont en train de relayer cette dernière information quand le croiseur impérial léger sort de l’hyper espace. La donne a changé : l’Inquisitorius est prévenu et un deuxième croiseur est dépêché sur place. Les soldats du croiseur léger se déploient en masse, cernant l’astroport. Des droïdes sondes couvrent la zone, relayant la moindre activité suspecte. Les naufragés survivants tentent une sortie désespérée dans l’espoir de s’emparer d’un transport de troupes. Les Impériaux subissent des pertes, mais les naufragés se font massacrer.

    La suite n’est qu’une histoire administrative : les services de l’Inquisitorius entameront une enquête pour déterminer l’identité et l’historique des utilisateurs de la Force abattus. Les investigations seront complétées par la découverte de l’épave d’un transport puis de la capsule de sauvetage. Cette histoire s’achève aux fins fonds des archives impériales, sous un obscur numéro de dossier.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.